Prolifération de bactéries dans un chauffe-eau

Différences entre les bactéries (procaryotes) et les cellules (eucaryotes)

En premier lieu, il est important de comprendre que les bactéries sont des organismes vivants pouvant se retrouver dans tous les milieux. Il existe 12 types de bactéries. Afin de mieux connaître la provenance de celles-ci, commençons par différencier les deux types de cellules.

Les cellules se séparent en deux grandes familles : les organismes procaryotes et eucaryotes. Débutons par les organismes procaryotes. Ils sont ceux qui ne possèdent ni noyau bien individualisé, ni organites cellulaires comme les plastes, les mitochondries, l’appareil de Golgi, etc. Le matériel génétique, communément appelé ADN, est de forme circulaire et le plus souvent en relation avec un diverticule de la membrane cytoplasmique.

Les autres organismes, les eucaryotes, sont les organismes dont le matériel génétique est contenu sous forme de chromosomes, dans un organite nommé noyau, dont une des particularités est d’être entouré d’une double membrane. Les organismes eucaryotes regroupent tous les autres êtres vivants, unis ou pluricellulaires, animaux ou végétaux. Il s’agit donc des cellules qui se retrouvent dans notre corps humain.

Dans le cas des chauffe-eau, la bactérie pouvant s’y trouver est la légionellose. En effet, selon les explications ci-dessus, il est possible d’affirmer qu’il s’agit d’une cellule procaryote. Elle a donc la particularité de se multiplier rapidement lorsqu’elle se retrouve dans un climat propice à la prolifération.

Transmission

Dans le cas précis des chauffe-eau, lorsque la température du thermostat est mal réglée, il y a davantage de chances que la bactérie légionellose s’y forme. Conséquemment, quelques complications peuvent suivre, telle la transmission de la maladie du légionnaire.

Cette maladie est un virus qui se contracte en respirant des microgouttelettes d’eau contaminée par la bactérie Legionella, qui sont en suspension dans l’air. La maladie ne se transmet pas d’une personne à une autre. Cependant, l’avantage majeur de cette bactérie réside dans la température à laquelle elle peut être vivante.

Sources d’infection

La bactérie se multiplie surtout à des températures variant de 32 °C à 45 °C. Néanmoins, dans le cas des chauffe-eau, la loi québécoise pour la prévention de la légionellose oblige les manufacturiers à ajuster la température du thermostat à 60 °C.

Bien que la bactérie Legionella se retrouve dans des sources d’eau naturelles (lacs, rivières, ruisseaux) ainsi que dans le sol, les principales sources d’infection demeurent les sources d’eau artificielles, comme les tours de refroidissement à l’eau, les spas ou les chauffe-eau.

Les principales sources d’infection sont :

  • Les systèmes de distribution d’eau chaude, tels que les chauffe-eau et les douches;
  • Les tours de refroidissement à l’eau;
  • Les spas, les bains à remous, les bains tourbillons ou les jacuzzis;
  • Les fontaines et les jeux décoratifs;
  • Certains appareils et certaines pièces d’équipement de soins, comme les appareils de thérapie respiratoire (y compris les appareils pour l’apnée du sommeil, comme les CPAP et BiPAP) ou les appareils utilisés pour les soins dentaires.

 

Description

La légionellose est une maladie causée par une bactérie appelée Legionella pneumophila. Il existe deux formes cliniques de légionellose. La forme bénigne s’appelle la « fièvre de Pontiac ». Elle se caractérise par des symptômes de fièvre et de toux qui ressemblent à ceux de la grippe. Elle se manifeste généralement de 1 à 2 jours après l’exposition à la bactérie. Elle prend habituellement de 2 à 5 jours pour guérir, sans nécessiter de traitement dans la plupart des cas.

La forme la plus grave de la légionellose, la maladie du légionnaire, se caractérise par une infection pulmonaire, la pneumonie. Elle se manifeste généralement de 2 à 10 jours après l’exposition à la bactérie et peut être sévère, surtout chez les personnes vulnérables.

La légionellose peut survenir tout au cours de l’année, mais est plus fréquente en été et à l’automne. La majorité des cas qui surviennent au Québec sont des cas isolés et sporadiques. Les éclosions sont des événements rares.

 

Symptômes

Les symptômes pouvant être associés à la légionellose sont les suivants :

  • Fièvre;
  • Maux de tête;
  • Fatigue;
  • Toux sèche ou difficultés respiratoires;
  • Douleurs musculaires;
  • Perte d’appétit;
  • Diarrhées, nausées et vomissements;
  • Douleur thoracique;
  • Crachats avec filets de sang;
  • Changements dans l’état mental (délire, confusion, désorientation et hallucinations).

 

Prévention

Il n’existe ni vaccin ni traitement préventif pour protéger les personnes contre la légionellose. Toutefois, il est possible de diminuer les risques de contracter la maladie en agissant sur les sources possibles d’infection.

Voici des recommandations pour aider à prévenir la légionellose :

À la maison :

  • Maintenez la température de votre chauffe-eau à 60 °C. À cette température, la bactérie Legionella ne peut pas se multiplier. Il est toutefois recommandé d’installer un dispositif anti-brûlure à la sortie des robinets de la douche et du bain pour abaisser la température de l’eau à 49 °C. Si votre chauffe-eau n’a pas fonctionné pendant plusieurs jours, faites couler de l’eau chaude pendant quelques minutes.
  • Limitez la durée de votre douche; si l’eau de votre douche devient tiède, fermez le robinet le plus rapidement possible afin de ne pas épuiser la réserve d’eau chaude de votre chauffe-eau. Cela pourrait augmenter le risque de contamination de l’eau par la bactérie Legionella.
  • Certains appareils dégagent des gouttelettes d’eau en suspension, comme les pommes de douche, les bains à remous, les spas et les humidificateurs. Assurez-vous de bien nettoyer et entretenir ces appareils en suivant les instructions du fabricant. Consultez un professionnel qualifié au besoin.
  • Évitez d’utiliser de l’eau du robinet dans les appareils de thérapie respiratoire. Nettoyez l’appareil et sa tubulure selon les recommandations du fabricant.

 

Dans les immeubles :

Adoptez de bonnes pratiques d’exploitation et d’entretien des lieux. Si vous êtes propriétaire d’une tour de refroidissement à l’eau, consultez le Règlement sur l’entretien d’une installation de tour de refroidissement à l’eau de la Régie du bâtiment du Québec.

Obtenez un prix
en 60 secondes

Chauffe-eau

Entrez le code postal de la propriété pour vérifier la disponibilité de nos services

Nos conseillers sont disponible 24 h/7 J pour les réparations et les urgences.

1 877 353-0077
Ou envoyez nous un message