Guide et conseils

Déterminer l’indice de fiabilité de son chauffe-eau en 5 questions

Entrevue avec un expert

Il n’est pas facile de déterminer quels sont les attributs à considérer pour s’assurer de la fiabilité d’un chauffe-eau et optimiser sa durée de vie. Pour y voir plus clair, nous avons interviewé un expert en chauffe-eau, André Massé, gérant de produits sénior chez Giant.

Parlez-nous d’abord de Giant

Giant, une entreprise familiale, est le seul manufacturier spécialisé dans la fabrication de chauffe-eau au Canada. Giant compte deux usines à la fine pointe de la technologie au Québec. Tous les chauffe-eau électriques sont produits ici à partir de matières premières clés majoritairement en provenance du Canada. Contrairement aux autres fabricants dont les usines sont situées ailleurs en Amérique du Nord ou en Asie, Giant est fière d’encourager l’économie locale et de réduire son empreinte écologique au Québec en évitant le transport de produits sur de longues distances.


1. Quels sont les facteurs qui influencent le rendement et la durée de vie du produit?
Je dirais, de prime abord, que la qualité de l’appareil et ses composantes est le facteur numéro 1 à considérer pour favoriser la longévité d’un chauffe-eau. Ensuite, il est important de définir ses besoins au niveau de la consommation d’eau afin de choisir le modèle qui répond le mieux à son style de vie. La durée de vie d’un chauffe-eau dépend aussi de la qualité de l’eau. Un autre facteur primordial pour assurer la durée de vie de l’appareil est sans contredit son installation, qui doit être réalisée selon les règles de l’art. L’ensemble des appareils qui interfèrent dans le réseau d’eau d’une habitation doit être considéré. Il y a quelques années, les réfrigérateurs distributeurs d’eau et de glace, les lave-vaisselle, les machines à laver et les robinets à cartouches de céramique étaient moins nombreux qu’aujourd’hui. Tous ces appareils sont susceptibles d’endommager le réseau en créant une surpression si des amortisseurs et d’autres dispositifs ne sont pas installés. Les antibéliers sont désormais obligatoires dans les nouvelles constructions, car l’absence de ceux-ci peut endommager l’ensemble du réseau d’eau ainsi que tous ses équipements.

2. Est-ce qu’il y a des signes précurseurs à la défaillance d’un produit?
Une cuve en fin de vie utile commencera normalement par suinter et dégoutter. Quelques gouttes d’eau dans le bassin sous le chauffe-eau peuvent indiquer une défaillance de l’appareil. Une vérification périodique est donc recommandée. Bien qu’il soit difficile de prédire à quel moment l’un des éléments du chauffe-eau cessera de fonctionner, les garanties offertes par le manufacturier s’avèrent un excellent indicateur à ce niveau.

3. Quels sont, selon vous, les principaux avantages d’opter pour un produit de qualité supérieure dans un complexe d’habitations en copropriétés?
L’installation d’un produit de qualité supérieure par un professionnel, selon les codes et normes en vigueur, assurera une tranquillité d’esprit pendant des années. Je recommande fortement d’opter pour un bassin sous le chauffe-eau, raccordé au drain de plancher. Un système de détection des fuites peut être, selon moi, avantageux pour les copropriétaires désirant éviter les dégâts d’eau.

4. Vous êtes le fabricant exclusif des chauffe-eau HydroSolution. Comment ces produits se différencient- ils des autres modèles sur le marché?
Les chauffe-eau HydroSolution se distinguent plus particulièrement par la protection supérieure de leur cuve intérieure et par leurs composantes haut de gamme. Giant dispose d’une ligne de production dédiée à la production de cette gamme de chauffe-eau pour respecter les exigences des normes de qualité de notre partenaire. Ce modèle comporte une double couche de vitrification au cobalt bleu appliquée selon un procédé en deux étapes de cuisson à température élevée. Le traitement double fusion exige plus de temps de production, mais assure une protection accrue et maximise la durabilité du produit. D’autres composantes augmentent également la durée de vie des appareils, telles que l’anode en magnésium surdimensionnée, qui offre une protection supérieure contre les effets corrosifs de l’eau, le robinet de vidange en fini de laiton plutôt qu’en plastique, ainsi que l’entrée d’eau positionnée vers le bas pour augmenter la quantité instantanée d’eau chaude. Selon la qualité de l’eau et la conformité de l’installation, la durée de vie d’un chauffe-eau HydroSolution peut être de 15 ans.

5. En résumé, quelles seraient les trois principales caractéristiques à considérer avant l’achat ou la location d’un chauffe-eau?
L’évaluation des besoins du consommateur, la qualité du produit, de même que les garanties offertes et l’installation adéquate par un professionnel qualifié qui possède toutes les assurances requises.