Réduire sa consommation d’eau: comment faire?

Des gestes simples pour économiser l'eau au quotidien

Malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation et une amélioration de leurs habitudes de consommation, les canadiens demeurent de gros consommateurs d’eau. Anciennement deuxième plus gourmand des pays de l’OCDE en matière d’eau potable, le Canada a réussi, au courant de la dernière décennie, à faire passer sa consommation moyenne de 330 L d’eau par jour par habitant à environ de 250 L. Sur ce chiffre, 75 L sont consommés sous forme d’eau chaude. Le Québec demeure toutefois en tête des provinces canadiennes avec une consommation estimée à 400 L par jour par habitant1, ce qui serait deux fois plus que la consommation européenne.

Une grande majorité des ménages souhaitent aujourd’hui diminuer leur consommation d’eau, avec raison. Il s’agit d’une initiative non seulement bonne pour la planète, mais également bonne pour le portefeuille, surtout lorsqu’on parle de consommation d’eau chaude. Pour faire une différence au quotidien, il est d’abord important d’identifier les bons coupables dans la maison. Des gestes simples et faciles à intégrer à sa routine peuvent faire une différence surprenante sur le sujet.


Dans la salle de bain

C’est de loin l’endroit le plus à risque de débordements de toute la maison ! Entre la toilette, la douche et/ou le bain et la lessive, jusqu’à 80% de la consommation quotidienne en eau se joue ici. Heureusement, les solutions y sont également nombreuses.

  1. Préconiser la douche plutôt que le bain, elle est beaucoup plus économique en eau chaude. Installer une pomme de douche à débit réduit et si celle-ci possède une vanne d’arrêt, stopper le jet d’eau pendant le savonnage.
  2. Installer un robinet avec aérateur, pour diminuer le débit, et fermer l’eau lors du brossage de dents ou le lavage des mains.
  3. La cuve de la toilette est une grande source de gaspillage dans la salle de bain. L’achat d’une toilette à débit réduit est un bon investissement, mais n’est pas toujours possible selon les installations en place. Dans le dernier cas, l’utilisation d’un coupe-volume pour réduire la quantité d’eau dans le réservoir est un bon compromis.
  4. Pour la lessive, utiliser un détergent qui permet le lavage à l’eau froide. Il ne faut pas avoir peur, le linge lavé à l’eau froide est tout aussi propre que celui lavé à l’eau chaude et l’économie est notable.

Dans la cuisine

La consommation en eau chaude, en particulier, y est ici moins importante que dans la salle de bain, mais on peut là-aussi voir à de petites améliorations simples.

  1. Comme dans la salle de bain, utiliser des robinets avec aérateur. Certains modèles existent avec douchette pour ne pas perdre ce côté pratique dans la cuisine.
  2. Si le lave-vaisselle possède un mode Éco, l’utiliser le plus souvent possible et toujours attendre qu’il soit rempli avant de le démarrer.
  3. Ne pas rincer inutilement la vaisselle avant de la mettre dans le lave-vaisselle, à moins qu’elle ne soit très sale. Il s’agit d’une double utilisation d’eau chaude qui n’est pas nécessaire.

À l’extérieur

L’endroit vient moins rapidement en tête lorsqu’on pense à réduire sa consommation d’eau. Pourtant, entre le jardin, la voiture et la piscine, des économies importantes peuvent y être réalisées.

  1. Faire nettoyer sa voiture au lave-auto plutôt que de la laver au boyau d’arrosage. Ces commerces sont équipés de systèmes de récupération des eaux usées qui assurent non seulement une économie de consommation, mais évitent également que des polluants comme le calcium ou la rouille ne se retrouvent dans les aqueducs municipaux.
  2. Toujours garder sa piscine couverte en dehors des périodes d’utilisation, pour éviter l’évaporation d’eau par le soleil, et s’assurer qu’il n’y ait pas de fuites dans les parois.
  3. Récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage des plantes ou du jardin. De nombreux systèmes de récupération d’eau existent sur le marché.
  4. Préconiser l’arrosage manuel plutôt que des gicleurs automatiques et arroser à la tombée du jour pour éviter l’évaporation.

De façon générale, un bon entretien de ses installations et de ses électroménagers assure une meilleure consommation d’eau pour tous. Ne pas tarder avant de réparer un robinet qui fuit, opter pour des modèles homologués économie d’énergie lors du remplacement de la laveuse/sécheuse ou du lave-vaisselle et vérifier périodiquement l’état de santé du chauffe-eau sont autant de gestes à poser pour diminuer nos impacts environnementaux et notre factures d’électricité.

 

Ces chiffres sont obtenus sur la base d’estimations statistiques. Plusieurs villes, dont Montréal, n’utilisant pas de compteurs d’eau dans les domiciles, les chiffres exactes de consommation des habitants ne sont pas connus.

Obtenez un prix
en 60 secondes

Chauffe-eau

Entrez le code postal de la propriété pour vérifier la disponibilité de nos services

Nos conseillers sont disponibles 24 heures / 7 jours, 365 jours par année.

1 877 353-0077
Ou envoyez nous un message